top of page
Rechercher

L’ambition, la clef d’une stratégie d’innovation réussie pour les PME et ETI industrielles

Bpifrance a récemment publié une nouvelle étude intitulée “PME et ETI industrielles, innover pour produire en France”, pour faire le point sur les stratégies d’innovation des PME et ETI en France.

51 % des PME et ETI industrielles françaises estiment qu’elles sont innovantes, voire très innovantes, comme le révèle la toute récente étude Bpifrance. Focus cette semaine sur les enjeux d’une stratégie d’innovation ambitieuse et bien menée.


Les solutions pour répondre aux enjeux de la concurrence

Si elles sont nécessaires, l’innovation incrémentale (la nouvelle version d’un produit développée par le bureau d’étude) et les positions défensives ne suffisent plus pour tenir son rang dans un contexte de renforcement de la concurrence internationale. Que ce soit d’ailleurs sur la compétitivité coût ou sur la compétitivité hors coût (innovation, qualité, image de marque, décarbonation, etc.) Les PME et ETI industrielles doivent trouver des solutions ambitieuses pour faire face à ces enjeux :

  • en termes scientifique et technique, elles doivent oser l’innovation de rupture, c’est-à-dire la recherche et le développement de technologies de nature à remplacer les standards existants et attaquer, grâce à elles, de nouveaux marchés ;

  • L’outil de production ne doit pas être simplement modernisé, il doit être porté à la pointe. Les expérimentations sur l’industrie du futur, la digitalisation, l’IoT (internet des objets), les données, l’IA, la fabrication additive, doivent donner place à des processus industriels à grande échelle porteurs de sécurité, de qualité, de respect des délais et de croissance de l’activité et des compétences ;

  • Enfin, l’innovation incrémentale ne suffira pas à décarboner les activités de production pour atteindre l’objectif du zéro net carbone en 2050 de la Stratégie Nationale Bas Carbone. Ici encore, les PME et ETI industrielles doivent chercher des solutions qui réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre de manière radicale.

Les trois impératifs pour la mise en œuvre de cette stratégie d’innovation

Pour faire face à ces défis, les PME et ETI industrielles doivent en premier lieu établir une stratégie d’innovation. Elles sont nombreuses à le faire, mais peu à la formaliser, à la partager avec les équipes en interne, et moins nombreuses encore à la communiquer à leurs clients et partenaires.

Dans l’organisation de l’entreprise, l’innovation est aussi une révolution qui doit être incarnée. Ce rôle incombe au chef d’entreprise, le premier à insuffler cette démarche autour de lui. Il s’agit aussi de manager ce changement, d’en faire un élément à part entière de l’organisation de l’entreprise, d’y allouer des ressources dédiées, avec des talents expérimentés ou à former sur des compétences nouvelles qui feront bénéficier l’entreprise de leur créativité.

Enfin, les PME et ETI industrielles ne doivent pas innover seules. Au contraire, il est nécessaire de s’exposer aux idées, aux projets présents autour d’elles dans leur écosystème et y contribuer activement, tout en capitalisant sur leurs propres connaissances et leur propriété intellectuelle et industrielle.




source: la French FAB https://www.lafrenchfab.fr/2022/12/16/ambition-clef-strategie-innovation-reussie-pour-pme-eti-industrielles/

9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page